Comment Installer un Système de Téléassistance ?

Updated: Apr 26

Un système de téléassistance permet de bénéficier pour une personne âgée ou isolée d’une aide accessible 24h/24. Historiquement, les systèmes étaient raccordés sur la ligne téléphonique de l’abonné. Aujourd’hui, il est de plus en plus fréquent d’installer des systèmes autonomes qui bénéficient de leur propre carte SIM. Il n’est ainsi plus nécessaire de raccorder le système à une ligne téléphonique. L’installation est ainsi considérablement simplifiée.



Comment se déroule une installation ?

L’installation à domicile a lieu sur rendez-vous avec l’installateur de la société de téléassistance. Il est recommandé de demander la présence de proches. Comme ils feront partie du cercle de connaissances à prévenir en cas de besoin, c’est utile pour eux de voir concrètement comment cela fonctionne.

En cas de doute sur l’identité de l’installateur, nous vous conseillons de demander la carte professionnelle de l’installateur. C’est un moyen pour être complètement rassuré.

L’installation se déroule en 3 parties :

1ère étape : la présentation du système

L’installateur commence par expliquer le fonctionnement du boîtier de téléassistance ainsi que celui du bouton. En fonction des caractéristiques de l’offre (le bouton a-t-il une option détection de chute, le boîtier permet-il la communication avec des proches ou propose-t-il des services complémentaires…), cette étape peut prendre entre 10 et 15 minutes.


2ème étape : la configuration du système et les tests de bon fonctionnement.

L’installateur va chercher le meilleur emplacement pour installer le système de téléassistance. 2 points sont importants : la proximité de la ligne téléphonique ou la bonne réception du signal GSM (si utilisation d’une carte SIM et la possibilité d’entendre le son du haut parleur de la centrale de téléassistance. Le son est habituellement d’un volume élevé et permet d’échanger avec l’abonné même s’il se situe dans une autre pièce. C’est ainsi le salon ou la pièce centrale qui sont le plus souvent privilégiés.


L’installateur après avoir raccordé le matériel peut lancer ses tests de portée. Il va ainsi appuyer sur le bouton (médaillon ou pendentif) pour vérifier que l’alerte est bien transmise au boîtier. Il testera ainsi les différentes pièces de l’habitation (séjour, cuisine, salle de bains, toilettes, chambre).


En cas de présence d’une cave ou d’un jardin, l'installateur testera également la portée. La distance maximale est d’une centaine de mètres. Elle dépend de la configuration des lieux. Ainsi pour les personnes ayant un jardin très grand, il est important de savoir jusqu'à quelle distance l’abonné reste protégé.


Dans certaines maisons traditionnelles, l’épaisseur des murs peut être un frein à la bonne communication entre le bouton et sa centrale. C’est ainsi très important de tester l’ensemble des pièces.


3ème étape : la prise en main par l’abonné.

C’est l’étape la plus importante. L’installateur va demander à l’abonné de lancer lui-même une alerte en appuyant sur le bouton d’alerte. L’appui sur le bouton est confirmé par la centrale de téléassistance (“une alerte est déclenchée, l’appel de l’assistance est en cours”) qui contacte alors immédiatement le centre de téléassistance. L’opérateur parle alors en mains libres et demande si tout va bien. L'objectif de cette étape est que l’abonné sache utiliser le système de téléassistance et connaisse son fonctionnement avec le rappel d’un opérateur. Il est ensuite conseillé à l’abonné de réaliser une alerte de test chaque mois pour s’assurer du bon fonctionnement. C’est surtout l’occasion de s’habituer au fonctionnement du système de téléassistance. En cas de réelle alerte, l’abonné aura pris l’habitude d’appuyer sur le bouton. Il n’hésitera pas à recourir à l’aide du système.


Comment de temps dure l’installation d’un système de téléassistance ?

Il faut prévoir une petite heure pour l’installation. La partie technique proprement dite n’est pas la partie la plus complexe. L’installateur doit prendre le temps de bien expliquer le fonctionnement du matériel à l’abonné. S’agissant d’un public le plus fréquemment âgé, il convient de dédramatiser l’arrivée d’un nouveau matériel. L’utilisation du bouton étant très simple, il est important de rassurer l’abonné et de vérifier sa bonne compréhension du système. En effet, en cas de besoin, l’abonné sera le plus souvent seul. Il est important qu’il n’hésite pas à appuyer sur le bouton en cas d’alerte. Il peut également être recommandé d’utiliser un bouton avec détection de chute automatique. Ce peut être un bon complément sécurisant (dans ce cas, le bouton aura 2 fonctions permettant à la fois un déclenchement manuel à la demande et un déclenchement automatique en cas de chute).


Que se passe-t-il une fois le système installé ?

Il est très important de s’assurer que le système est en bon état de marche. Pour ce faire, un auto test est réalisé le plus souvent sur un rythme quotidien.

Le matériel lance une alerte de test qui est reçue sur le centre d’écoute. Cette alerte est réalisée sans faire de bruit et reste donc totalement transparente pour l’abonné. Certains systèmes de téléassistance utilisant la ligne téléphonique de l’abonné, il faut faire attention à ce que la ligne appelée ne soit pas surtaxée. C’est un moyen détourné qu’ont trouvé certains acteurs pour augmenter le coût de l’abonnement. Avec des systèmes intégrant une carte SIM, ces appels sont intégrés dans l’abonnement et ne viennent ainsi pas renchérir son coût. Pour vérifier ce point, il vous suffit de consulter le détail de votre facture téléphonique. En cas de doute, n’hésitez pas à poser la question sur le coût de ces appels à votre fournisseur de service de téléassistance.


Comment le bouton et la centrale de téléassistance communiquent-ils ?

Il faut savoir qu’il existe une fréquence d’alarme sociale européenne (869 MHz). C’est cette fréquence que va utiliser le bouton pour communiquer avec sa centrale installée à domicile. L’utilisation de cette fréquence spécifique permet d’éviter de perturber le signal. En effet, au domicile, de nombreuses fréquences peuvent être présentes (radio, micro-ondes, téléphone portable, télécommande de la télévision…).


Comment se passe l’installation d’une boîte à clés ?

Une boîte à clés permet de stocker à l'extérieur les clés d’habitation. Ceci permet par exemple aux secours d’urgence ou aux personnes habilités de pouvoir, grâce à un code donné par le service de téléassistance, pénétrer dans le domicile sans devoir fracturer la porte. Habituellement l’installation d’une boîte à clés est faite le même jour que l’installation du matériel de téléassistance. Si l’abonné vit en collectivité, il est nécessaire d’obtenir en amont l’autorisation de la copropriété.


Que faire en cas de panne du système de téléassistance ?

Le système peut subir plusieurs types de pannes.

1. La panne liée au matériel.

Un défaut peut survenir comme il s’agit d’un matériel électronique. Dans ce cas, il est nécessaire de prévenir son service de téléassistance afin de procéder à un échange ou une mise à jour à distance du matériel. Il faut savoir que l’abonnement au service couvre la garantie du matériel. La société de téléassistance doit donc intervenir avec diligence pour réparer le matériel. Ce dépannage est le plus souvent réalisé sans frais.


2. La panne liée à un défaut de batterie.

Le bouton possède sa propre batterie d’une durée habituellement comprise entre 2 et 5 ans. La centrale de téléassistance installée à domicile bénéficie également d’une batterie de secours en cas de coupure de courant. Habituellement, une alerte technique est transmise au plateau d’écoute en cas de batterie faible afin de procéder à son remplacement.


3. La panne liée à un défaut sur la ligne téléphonique.

Cette panne peut être due à une intervention de l’opérateur téléphonique sur son réseau. Dans ce cas, les alertes ne peuvent plus être transmises au centre d’écoute. Ce défaut est habituellement automatiquement détecté par le centre d’écoute car c’est l’objet du test cyclique. En cas d’absence de test cyclique, c’est donc un signe de dysfonctionnement du matériel.

Dans tous les cas, il est recommandé de faire un test mensuel pour s’assurer que tout fonctionne bien en complément des tests cycliques automatiques réalisés sur une base habituellement journalière.


Qui installe le système de téléassistance ?

Ce sont souvent des techniciens locaux partenaires de la société de téléassistance. En effet, le service s’adresse à toutes les personnes âgées en France, quelque soit leur lieu de résidence. La société de téléassistance doit donc être en mesure de dépêcher sur place un technicien pour l’installation. En cas de besoin d’intervention par la suite dans le cadre du service après vente, ce sont souvent ces mêmes réseaux de techniciens qui sont sollicités.


Peut-on installer soit même le système de téléassistance ?

Il est possible pour certains systèmes d’être installés par les particuliers. Nous préconisons dans ce cas un système déjà configuré, appairé et testé avant envoi par la société de téléassistance. Cela peut être utile en cas d’urgence. Arkéa Assistance propose ainsi une option d’envoi de sa centrale tactile avec bouton détection de chute en 1 jour ouvré seulement. La centrale bénéficiant de sa propre carte SIM, il suffit de l’allumer et cela fonctionne. C’est pratique par exemple pour anticiper un retour d’hospitalisation afin de ne pas perdre un jour et de bénéficier immédiatement du service.

S’il s’agit d’un système plus traditionnel, nous recommandons l’installation par un professionnel. C’est la garantie que l’installation respectera l’ensemble des critères pour un fonctionnement optimum.


Ou se renseigner sur une installation de téléassistance dans sa ville ?

Le plus simple est d’utiliser internet avec les mots clés “téléassistance” et le nom de sa commune. Vous trouverez alors la liste des intervenants sur votre secteur. Notre conseil est de les appeler pour obtenir un devis avant toute prise de décision. Certains contrats sont sans durée d’engagement et peuvent ainsi être résiliés à tout moment, c’est ce type de contrats que nous vous conseillons.


Que faire si je ne suis pas satisfait de l’installateur ?

Si l’installateur ne vous a pas donné entière satisfaction, nous vous conseillons de prévenir immédiatement votre société de téléassistance. Votre appel doublé d’un courrier permettra généralement d’obtenir satisfaction. Les installateurs s’engagent à signer une charte et ne sont pas habilités à recevoir d’argent liquide.