top of page

L’aidant familial et les aides de la CAF

Dernière mise à jour : 11 déc. 2023

On compte environ 11 millions d’aidants familiaux en France qui prennent soin de leurs proches âgés, malades ou en situation de handicap. Cette situation peut être très exigeante sur les aidants, tant en temps et énergie qu’au niveau financier.



Qu’est-ce qu’un aidant familial ?


Un aidant familial est une personne qui prend soin de son proche en situation de dépendance, sans rémunération en contrepartie. Son rôle peut inclure les soins quotidiens, la préparation des repas, l’aide à la mobilités et les soins médicaux. Il peut s’agir de conjoints, d’enfants, de frères et sœurs, de parents voire même d’amis proches.


Les difficultés financières de l’aidant familial


Les aidants familiaux peuvent faire face à plusieurs difficultés financières en raison de la nature coûteuse de leur rôle et de la prise en charge de leurs proches en situation de dépendance. Ces difficultés peuvent relever de plusieurs situations.


Les coûts élevés des soins

Les soins médicaux, ainsi que les aménagements d’assistance ou de maintien à domicile peuvent s’avérer coûteux, en particulier pour des personnes en forte situation de dépendance. Ces dépenses peuvent être lourdes sur les finances de l’aidant et son moral et entraîner une pression financière.


La perte de revenus

De nos jours, on assiste à l’apparition de plus en plus d’aidants actifs. C’est-à-dire que les aidants familiaux sont de plus en plus nombreux à assurer leur rôle en parallèle de leur activité professionnelle. Cette tendance est amenée à se développer dans les années à venir. Face à la charge, certains aidants familiaux peuvent être obligés de quitter leur emploi ou de réduire leur temps de travail pour prendre soin de leur proche, ce qui peut entraîner une perte de revenus.


Les frais supplémentaires de l’aidant familial

Les aidants familiaux peuvent faire face à des dépenses supplémentaires, auxquelles on ne pense pas toujours. Il peut s’agir de frais de transport, de nourriture ou de logement afin d’assurer à leur proche une vie confortable.


Le manque de soutien financier de l’aidant

Les aidants familiaux sont souvent en difficulté financière car ils ne bénéficient pas d’un soutien financier suffisant pour faire face à leurs dépenses liées aux soins. De nombreux aidants sont perdus face à la quantité d’informations concernant les aides à leur disposition, et ils ont parfois en difficulté pour comprendre les critères d'éligibilité. La recherche de renseignement et les processus de demande sont laborieux et entraînent généralement de longs délais.



Les aides financières pour l’aidant familial


Face à ces difficultés, les aidants familiaux peuvent bénéficier de certaines aides financières, pour aider à soulager la pression financière liée à leur rôle. Dans ce cadre, la CAF prévoit plusieurs aides financières auxquelles l’aidant familial peut être éligible.


L’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA)

Il s’agit d’une aide financière pour les personnes âgées de 60 ans ou plus, qui ont besoin d’une aide pour les activités quotidiennes.


L’Allocation journalière du proche aidant (AJPA)

Cette aide financière est destinée aux aidants familiaux qui prennent soin d’une personne en situation de dépendance, à plein temps.


Le Complément de libre choix d’activité (CLCA)

Le complément de libre choix d'activité est une aide financière permettant à l'un des parents d'un foyer de cesser ou de réduire son activité professionnelle pour s'occuper de son enfant. Ce dispositif concerne un aidant familial qui prend soin d’un enfant de moins de 20 ans.


La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Cette aide s’adresse aux personnes atteintes d’un handicap grave, qui ont besoin d’une aide pour leurs activités quotidiennes. Elle peut servir à dédommager un aidant familial.


Il est important de noter que les critères d'éligibilité pour ces aides varient en fonction de chaque situation et que les montants des aides peuvent également varier. Lors d’une demande, les situations de l’aidant, mais aussi celle de l’aidé, sont prises en compte.



Kommentare


bottom of page