La montre connectée pour aider les personnes atteintes d'alzheimer

géolocalisationFichier 1.png

Géolocalisation

Les proches peuvent recevoir sur demande la position GPS par SMS

appel périmètre de sécuritéFichier 1.png

Périmètre de sécurité

Un SMS d’alerte est adressé aux aidants si l’abonné sort du périmètre prédéfini

batterieFichier 1.png

24h d'autonomie

Nous vous conseillons de la mettre en charge chaque soir

montre téléassistance arkea assistance (1).png
alarmeFichier 1.png

Fonction alarme

Une pression sur le bouton rouge pour envoyer l'alerte

appel téléphoniqueFichier 1.png

Appel téléphonique

L’aidant peut appeler l’abonné sur la montre (décroché automatique)


visioFichier 1.png

Visio avec les opérateurs

En cas d’alarme, une communication vidéo peut être lancée

Qu’est ce que la maladie d'Alzheimer ? 


Première démence la plus fréquente chez les personnes âgées, la maladie d’Alzheimer est une pathologie dite neuro-dégénérative, c’est-à-dire, une maladie qui entraîne une disparition progressive des neurones dans les régions du cerveau qui gèrent certaines capacités, comme la mémoire, le langage, le raisonnement ou encore l’attention. En conséquence, cette affection se caractérise par une perte progressive de la mémoire ainsi que de certaines fonctions cognitives qui peuvent avoir de grandes répercussions sur la vie quotidienne de la personne qui en est victime. Elle tient son nom de Aloïs Alzheimer, qui l’a découverte en 1906.

Quels sont les premiers signes de l'Alzheimer ?


Bien que le trouble de la mémoire soit le symptôme qui alerte le plus, il n’est pas toujours le signe d’une déclaration d'Alzheimer. En effet, ce symptôme se manifeste principalement car ce sont les neurones localisés dans la région de l’hippocampe, où réside la mémoire, qui sont atteints en premier par la dégénérescence.


Repérer les premiers symptômes, bien qu’ils ne soient pas spécifiques à la maladie, peuvent permettre d’alerter et ainsi d’établir un diagnostic assez tôt.


Ces signes peuvent être de plusieurs formes : une modification du comportement et/ou de la personnalité, l’oubli d’événements récents, la perte d’objets, des troubles du langage (oublis de mots courants, ou usage de ceux-ci à la place d’un autre), des difficultés pour effectuer des tâches familières, la perte de l’orientation dans l’espace et le temps, des difficultés à effectuer des raisonnements abstraits, l’altération du jugement ou encore une perte de motivation, peuvent être autant de facteurs pouvant être pris en compte quant à l’apparition de symptômes liés à l’Alzheimer.

Attention toutefois à faire consulter ces symptômes par le médecin traitant qui peut être le seul à établir un diagnostic.

Quels sont les différents stades de la maladie d’Alzheimer ?


L’Alzheimer est une maladie évolutive et ses effets peuvent varier d’un individu à l’autre. Elle peut dépendre notamment de l’âge de la personne au moment du diagnostic, de son état de santé général et de l’apparition ou du développement d’autres pathologies.


Le trouble de la mémoire constitue le symptôme le plus courant. Toutefois, bien que fréquent, ce symptôme doit être associé à un autre trouble des fonctions intellectuelles pour que le diagnostic de la maladie d’Alzheimer puisse être évoqué. Plusieurs troubles peuvent en être représentatifs comme l’aphasie, une perturbation de la parole, l’apraxie, la difficulté à effectuer certains gestes, ou encore l’agnosie, perte de reconnaissance des objets ou des personnes. 


De par son caractère évolutif, l’Alzheimer se développe sur plusieurs années. En ce sens, au début de la maladie, la personne victime de cette pathologie reste totalement  autonome. Cela est possible par une adaptation progressive, comme l’usage de pense-bêtes par exemple. C’est pourquoi il est préférable de poser un diagnostic le plus tôt possible, afin de pouvoir anticiper les conséquences de la perte progressive des fonctions cognitives.

Au fil du temps, les symptômes sont amenés à s’aggraver pour amener petit à petit à une dépendance.


On distingue trois stades dans la maladie d’Alzheimer :


Le stade léger correspond à une atteinte d’environ 25 % de l’hippocampe, qui diminue en volume ce qui amène à une difficulté à faire un lien entre mémoire à court terme et à long terme. Il est assez difficile à percevoir car il ne se traduit que par des oublis bénins de noms ou d’événements récents, qui sont amenés à s'intensifier avec le temps.


Le stade modéré survient lorsque d’autres zones du cerveau sont touchées, ce qui engendre des troubles du comportement, des gestes, du langage et de la reconnaissance. La personne atteinte d’Alzheimer a alors besoin d’une aide pour certaines activités comme se déplacer, gérer son budget, ou encore faire à manger.


Au stade sévère, les lésions progressent et la récupération des informations est presque impossible : les évènements et informations passés disparaissent de la mémoire. Le patient, atteint de démence, a perdu son autonomie pour presque tous les actes de sa vie quotidienne.

À quel âge se déclenche la maladie d’Alzheimer ?


Maladie davantage fréquente chez nos seniors, l’Alzheimer touche environ 23% de la population après 80 ans. Elle se déclare généralement après 65 ans, âge auquel elle concerne environ deux fois plus de femmes que d’hommes. Environ 3% des personnes de cette tranche d’âge en seraient touchés.


Le saviez-vous ?

D’après une étude de BEH santé publique France en 2016, en France, 1 200 000 personnes pourraient être touchées par la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. Seulement 750 000 personnes seraient diagnostiquées.

Quel est l’espérance de vie avec Alzheimer ?


L’espérance de vie pour une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer peut varier. En moyenne, celle-ci peut varier de huit à douze ans à partir du moment du diagnostic. Néanmoins, cette moyenne peut changer et il est important de prendre en compte l’âge de la personne.

Comment traiter la maladie d'Alzheimer ?

Le traitement de la maladie d’Alzheimer consiste tout d’abord à entretenir une bonne hygiène de vie. En effet, une alimentation saine, la pratique d’activités (cognitives ou physiques) et le maintien d'une vie sociale active sont primordiaux pour le patient. Ces dispositions visent à stimuler le patient par des activités qui l’amusent.


Elles sont complétées par un traitement médicamenteux et des dispositions médico-sociales qui permettent d’adapter le mode de vie des personnes afin de garder une autonomie le plus longtemps possible.


Enfin, d’autres solutions existent, du maintien à domicile à l’accueil en établissement. Il existe un dispositif adapté à chaque stade de la maladie pour accompagner au mieux les personnes souffrant de cette affection.

Peut-on guérir de la maladie d'Alzheimer ?


Il n’existe pas encore de remède efficace contre cette maladie à l’heure actuelle qui permette une guérison totale de l’Alzheimer, ni de ralentir son évolution. L’objectif prioritaire est de la diagnostiquer au plus tôt en détectant les premiers symptômes, afin d’anticiper et de préserver la qualité de vie et l’autonomie des personnes le plus longtemps possible.


Néanmoins, les traitements médicamenteux permettent de traiter les symptômes pour diminuer leurs effets, même s’ils n’empêchent pas la propagation de la maladie.

Quel est l’un des principaux risques liés à Alzheimer ?

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la maladie d’Alzheimer. Selon les récentes études, l’hérédité ne touche qu’une personne sur 100 et se déclare de manière précoce. Toutefois, des facteurs environnementaux peuvent également être pris en compte. Ils sont évitables en maintenant une alimentation équilibrée et une activité physique régulière. Une bonne qualité de vie permet de mieux prévoir les risques.


La maladie d’Alzheimer peut également apparaître avec plusieurs facteurs tels que la sédentarité, les maladies cardio-vasculaires, ou encore la solitude.

Comment faciliter le quotidien des aidants qui vivent avec une personne souffrant d’Alzheimer ? 


L’angoisse la plus fréquente chez les personnes vivant au quotidien avec des personnes souffrant d’Alzheimer est la perte d’orientation. Celle-ci se traduit concrètement par des fugues involontaires, ce qui amène l’aidant à vivre dans un état de stress permanent, devant s’assurer que son conjoint est à côté.
L’exemple le plus fréquent est lors d’une sortie pour les courses où le conjoint disparaît et sort du magasin en quelques secondes d'inattention. Les solutions pour retrouver son conjoint sont alors limitées. L’appel à la gendarmerie est souvent nécessaire et le conjoint est alors retrouvé sous un délai pouvant varier grandement.


La solution imaginée par Arkéa Assistance consiste en une montre connectée portée au bras de la personne souffrant d’alzheimer.


Comment fonctionne la montre de téléassistance Alzheimer ? 


La montre se présente comme une montre traditionnelle donnant l’heure. Elle offre cependant de nombreuses fonctionnalités dédiées à la maladie d’Alzheimer. Il est ainsi possible de géolocaliser le porteur de la montre à tout moment par simple envoi de SMS.

Quelles sont les 4 fonctionnalités de la montre connectée Alzheimer ?


1. La géolocalisation :

Lorsque l’aidant souhaite recevoir la position du porteur de la montre, il lui suffit d’envoyer un SMS avec le mot clé POSITION au numéro de téléphone de la montre. Il recevra alors sous quelques instants un SMS avec la localisation de l’abonné (carte Google Map). Ce SMS peut être envoyé par le conjoint, sa famille ou tout autre personne ayant le numéro de téléphone de la montre.


2. L’appel téléphonique :

Les aidants de l’abonné peuvent à tout moment appeler le porteur de la montre grâce à la fonction téléphone mains libres de la montre connectée. Le décroché est automatique, l’abonné ne doit ainsi appuyer sur aucun bouton pour entrer en communication.


3. L’alarme :

L’abonné peut appuyer sur le bouton rouge et bénéficier d’une aide à tout moment 24h/24. Ses coordonnées téléphoniques sont transmises au centre d’écoute ainsi que toutes les informations le concernant, notamment contacts du réseau d’aidants à prévenir en cas de besoin.


4. Le périmètre de sécurité :

Lors de la mise en place du contrat, nous définissons avec l’entourage la localisation de l’habitation et la zone située autour (250 mètres, 500 mètres ou plus). En cas de sortie du périmètre de sécurité, un SMS est adressé au réseau d’aidant pour indiquer la sortie de périmètre. Un lien permet de visualiser sur la carte la localisation de l’abonné. Pour suivre la position de l’abonné, il suffit d’adresser un nouveau SMS “POSITION” au numéro de téléphone de la montre de l’abonné.

La montre Alzheimer bénéficie-t-elle du crédit d’impôts service à la personne ? 


La montre permet de sécuriser la personne à son domicile et lors de ses sorties à l’extérieur. Le montant de l’abonnement est de 29.90 € + 9.90 € d’option Aidant (accès aux fonctionnalités dédiés à Alzheimer) = 39,80 €. Le souscripteur bénéficie chaque année d’un crédit d’impôts de 50% du montant de l’abonnement, soit l’équivalent de 19.90 € par mois.


Comment fonctionne la localisation par GPS ?

La montre connectée Arkéa Assistance bénéficie de son propre GPS. Lors de l’envoi d’une alerte ou lors de la demande de localisation (SMS POSITION), la montre recherche ses coordonnées GPS et les transmet à Arkéa Assistance. La visualisation de la localisation s’effectue alors simplement sur une carte.


Quelle différence entre une montre connectée et un téléphone portable pour personne alzheimer ?

La montre connectée est plus simple d’utilisation et se présente comme une montre. Il y a moins de risques d’oubli (le conjoint peut s’assurer chaque matin que l’abonné porte bien sa montre). Comme il est possible d’appeler la montre en fonction mains libres et d’obtenir les coordonnées GPS, son utilisation est au quotidien beaucoup plus simple qu’un téléphone pour personne Alzheimer. De plus, l’abonnement Arkéa Assistance intègre tous les coûts (location de montre, accès au réseau GSM, traitement des alertes par le centre d’écoute) et se révèle ainsi très compétitif. Il n’y a pas besoin d’acheter un matériel spécifique et il n’y a aucun engagement de durée. L’abonnement peut ainsi être résilié à tout moment sur simple demande.


Comment bénéficier de la montre Alzheimer Arkéa Assistance ? 


Il suffit de souscrire en ligne ou par téléphone au 0800 81 82 82. Munissez-vous simplement d’un Relevé d’Identité Bancaire. La souscription prend moins de 2 minutes et vous recevrez la montre à votre domicile, prête à être utilisée, sous quelques jours simplement.