La prévention des chutes pour les personnes âgées

Raisons et impacts des chutes pour les personnes âgées.


Les causes de chutes chez les personnes âgées


Avec l'âge qui augmente, les facteurs de risque de chutes se multiplient.

  • Les facteurs personnels : l 'âge, l'état de santé et l'état physique (amenant une réduction de l'acuité visuelle ou auditive, troubles de l'équilibre, réflexe amoindris, etc.)

  • Les facteurs comportementaux : liés aux activités quotidiennes à risques (prise de risques, alcool, médicaments)

  • Les facteurs environnementaux : liés à l'habitat de la personne (éclairage insuffisant, lieu de passage encombré)


Les conséquences des chutes sur les personnes âgées


Les conséquences physiques sont multiples et variées mais il ne faut sous estimer l'impact psychologique qui peut accélérer le déclin des capacités fonctionnelles.

  • Au niveau physique : blessure plus ou moins importante, perte d'autonomie et de mobilité…

  • Au niveau psychologiques : perte de confiance, dépendance, repli sur soi, etc...

Quelques chiffres concernant les chutes des personnes âgées


C’est à la maison que se produisent huit chutes sur dix.


Le risque de chute concerne tout le monde et augmente avec l’âge. A 70 ans, une personne sur trois chute dans l’année. A 85 ans, c’est une personne sur deux.

50% des chutes sont de causes externes (liées au lieu d’habitation) et 50% de causes individuelles (liées à l’état de santé).


La majorité des chutes a lieu lors d’activité quotidiennes telles que marcher, se lever d’une chaise ou d’un lit, monter ou descendre les escaliers. Des solutions simples et peu onéreuses existent pour adapter son logement, en n’oubliant pas de bien dégager de tout obstacle les lieux de passage.


Les questions à vous poser : Qu’auriez-vous fait en cas de chute la nuit ? Avez-vous un moyen de communication à proximité de votre lit ? Votre habitation est-elle sécurisée ?

Le risque de chutes concerne tout le monde et augmente régulièrement avec l’âge. La prévention des chutes pour les personnes âgées est primordiale.



Quelques conseils pour faciliter la prévention des chutes chez les personnes âgées


1) Sécuriser les escaliers.

Utiliser des chaussons avec semelle antidérapante. Poser des « nez de marche » qui permettent de rendre moins glissantes les marches. Mettre en place des « mains courantes » pour se tenir.

2) Sécuriser la salle de bains et les toilettes.

Poser des tapis de bains antidérapants. Installer des barres de maintien.

3) Se déplacer en étant bien éclairé.

Multiplier les points de lumière. Privilégier les zones à risques (couloirs, escaliers) des interrupteurs à déclenchement automatique : ils s’allument tous seuls sur votre passage.

4) Pratiquer un exercice physique régulier.

La marche est souvent l’activité physique la plus simple à pratiquer. Elle est excellente pour l’entretien musculaire et renforce l’ossature. De nombreuses associations de seniors proposent des activités sportives collectives adaptées. C’est aussi un excellent moyen de nouer de nouvelles relations.

5) Respecter les prescriptions médicales.

Lire attentivement la notice de chaque médicament. Faire attention à la quantité (la posologie) à prendre ainsi qu’aux heures de prise de médicaments. Pour vous y aider, des piluliers sont disponibles à la vente en pharmacie.


6) Ne pas sous-estimer les conséquences d’une chute.

En cas d’urgence, et si vous êtes proche du téléphone, CONTACTER LE 15 (numéro d’appel du SAMU). Consulter un médecin, même si la chute ne semble pas avoir de conséquences visibles.

7) Recourir à un service de Téléassistance tel que celui proposé par Arkéa Assistance.

La téléassistance, également appelée téléalarme, permet à une personne seule, loin du téléphone, de ne pas rester sans secours.

En savoir plus sur la téléassistance contre les chutes des personnes âgées


Vous souhaitez en savoir plus sur nos solutions pour sécuriser nos aînés contre les chutes et leurs impacts ?